Hypogonadisme (faible taux de testostérone) dans le syndrome de Sotos

Hypogonadisme: c’est quoi?

La testostérone est une hormone sexuelle souvent associée aux hommes, bien que les femmes en aient de petites quantités. Si un homme a un faible taux de testostérone, les symptômes peuvent inclure un dysfonctionnement érectile et une réduction de la masse osseuse et de la libido. L’hypogonadisme (faible taux de testostérone) est une affection typique affectant les hommes atteints du syndrome de Sotos et entraîne toujours des problèmes de performance sexuelle. Pourquoi en est-il ainsi?

L’hormone a de nombreuses fonctions importantes, notamment:

  • Le développement des os et des muscles
  • L’approfondissement de la voix, la pousse des cheveux et d’autres facteurs liés à l’apparence
  • La production de sperme

La production de testostérone peut ralentir à mesure que la personne vieillit et de nombreux hommes plus âgés présentent des symptômes de faible taux de testostérone.

Les problèmes d’érections causée par l’hypogonadisme

Les problèmes d’érections sont le signe le plus courant de carence en testostérone. Un faible taux de testostérone peut rendre difficile l’obtention ou le maintien des érections. La testostérone stimule les tissus du pénis pour produire de l’oxyde nitrique, ce qui déclenche plusieurs réactions qui entraînent une érection. Si les niveaux de l’hormone sont trop bas, un homme peut ne pas être en mesure d’avoir une érection.

Voici d’autres facteurs pouvant causer un dysfonctionnement érectile:

  • Fumeur
  • Problemes lies a la thyroïde
  • Taux de cholesterol eleve
  • Stress ou anxiete
  • Consommation d’alcool
  • Diabete
  • Hypertension arterielle
  • Reduction de la taille des testicules

Un homme avec un faible taux de testostérone peut remarquer une réduction de la taille de ses testicules qui n’est pas liée aux températures froides. Le scrotum peut également être plus doux que d’habitude.

  • Réduction de la quantité de sperme.
  • Le sperme est le fluide qui compose la majorité de l’éjaculat masculin. Ce type de liquide aide le sperme à se déplacer vers l’ovule.

Diminution de la libido

La testostérone aide à stimuler la production de sperme et des niveaux réduits de sperme peuvent indiquer une réduction de la testostérone. Cela peut également entraîner des problèmes de fertilité. Les hommes avec un faible taux de testostérone éprouvent souvent une réduction de la libido. Une diminution de la libido se produit naturellement avec l’âge, mais lorsque la cause est un faible taux de testostérone, un homme remarquera une diminution significative du désir sexuel.

Masse musculaire réduite

La testostérone joue un rôle dans le développement de la masse musculaire, et des niveaux réduits de l’hormone peuvent entraîner une perte significative de masse musculaire, qui est également souvent associée à une hypotonie dans le syndrome de Sotos.

Sildénafil effets dans l’hypogonadisme

Les inhibiteurs de la phosphodiestérase-5, tels que le sildénafil, augmentent les taux intracaverneux de guanosine monophosphate cyclique, ce qui améliore la circulation sanguine et l’érection du pénis. Des études menées par la Harvard Medical School, Boston, aux États-Unis, ont déterminé les effets de l’administration de sildénafil chez les hommes souffrant de dysfonction érectile et de faibles taux de testostérone. En conclusion, l’administration de sildénafil a été associée à une augmentation des taux de testostérone probablement attribuable à un effet direct sur les testicules. Ces résultats montrent que bien que le Viagra et d’autres médicaments utilisés pour le traitement de la dysfonction érectile n’améliorent pas directement l’état des hommes atteints du syndrome de Sotos souffrant d’hypogonadisme, son utilisation peut tout de même être bénéfique.